Analyses sectoriellesGestion de l'information

L’analytique en 2015 : forte demande des directions métiers stimulée par le big data

Pour plus de 8 décideurs sur 10, l’analytique représente un axe essentiel pour optimiser leurs processus et activités métiers en 2015, selon une nouvelle analyse issue du programme MARKESS sur la gestion de l’information. Les projets analytiques se développent dans les entreprises en lien avec la dynamique du Big Data. S’ils étaient déjà présents par le passé, ils concernaient principalement certaines fonctions métiers (direction générale notamment). Aujourd’hui, les décideurs métiers réclament une démocratisation de ces fonctions analytiques et décisionnelles pour leurs propres processus métiers, DAF et directions digitales en tête mais avec une forte demande également des directions logistiques et marketing.

Amélioration des processus métier

Impact de l'analytique sur les activités métiers

Des objectifs communs pour les directions métiers

Les directions métiers ont toutes des focus particuliers mais certains objectifs sont communs. Il s’agit avant tout d’améliorer la performance de leurs activités métiers et d’optimiser la prise de décision. La demande est particulièrement forte pour des fonctions analytiques et décisionnelles intégrées dans les applications et processus métiers et pour des fonctions d’analyse prédictive pour anticiper et prévenir des actions éventuelles.

Néanmoins, près de 80% des décideurs interrogés indiquent manquer de compétences en interne pour mener à bien de tels projets. Les profils expérimentés sont demandés, notamment pour des fonctions d’exploitation analytique.

 —————————————————————————————————————————————–

Dans le cadre de son programme INFO, MARKESS analysera tout au long de 2015 les pratiques, besoins et tendances associés aux stratégies digitales de gestion de l’information, et qui seront détaillés dans son e-Book à paraître : « Big Data, Analytique & Gestion des données – Tendances clés«