Stratégies clients digitales - Les éditeurs et ESN prennent leurs marques sur le marché français

De nombreux acteurs interagissent sur le marché des solutions dédiées aux stratégies clients, estimé à 3 milliards d’euros fin 2015 par MARKESS. D’ici à fin 2017, ce marché devrait croître à un rythme annuel de +6,6% avec des segments plus porteurs que d’autres et sur lesquels les offreurs peaufinent leur stratégie pour se différencier au mieux les uns des autres.

[ Télécharger la brochure de notre programme CMO : Stratégies clients digitales  ]

Un marché fortement atomisé & très concurrentiel

MARKESS compte plus de 60 éditeurs clés et actifs sur le marché, dont plus de la moitié est d’origine française ce qui confère une spécificité à ce marché par rapport à d’autres pays. Les modèles d’accès aux applications évoluant, les éditeurs « traditionnels » sont challengés par les éditeurs de solutions SaaS/Cloud et les opérateurs de services applicatifs (cf. Prosodie ou Worldline).

Le marché des services est aussi très concurrentiel avec plus de 50 sociétés identifiées réalisant un chiffre d’affaires de plusieurs millions d’euros dans le domaine des stratégies clients digitales. Il est intéressant d’observer que les agences marketing ou digitales, en devenant les partenaires clés de certains éditeurs, challengent aujourd’hui les ESN.

Il faut aussi compter sur des acteurs de niches (analyse sémantique de données clients, développement d’app. mobiles, gestion de communautés…) qui progressent par touche partenariale.

Tous en quête de la meilleure étendue fonctionnelle

Dans les prochaines années, les éditeurs de logiciels devraient continuer à acquérir des compétences tierces afin d’étendre leur couverture fonctionnelle par le biais de partenariats et/ou d’acquisitions.

Ils devraient aussi continuer à se rapprocher de sociétés de services spécialisées pour prodiguer les conseils attendus par leurs clients, quand ils ne les délivrent pas eux-mêmes à travers des équipes de consultants dédiées (cf. Salesforce avec Kerensen Consulting).

Du côté des ESNs, celles-ci devraient accroître davantage leurs expertises dans le numérique afin de se différencier des agences marketing et digitales qui empiètent sur des territoires techniques (qui n’étaient pas dans leur cœur de compétences par le passé). Leur plus grand enjeu sera de trouver et d’attirer les compétences recherchées sur un marché faisant face à une pénurie de talents.

Rationalisation des dépenses et demande croissante de ROI

Après les investissements tout azimut des dernières années, il semblerait que le temps soit venu de rationaliser certains projets digitaux (aux résultats sans ROI identifiable ou suffisant) et de se concentrer sur les fondamentaux qui contribuent à une meilleure expérience client et qui s’avèrent porteurs pour le business.

Selon Emmanuelle Olivié-Paul, Directrice Associée de MARKESS, « cette évolution devrait avoir des impacts sur les approches des offreurs qui devront de plus en plus démontrer, par des KPIs éprouvés, l’apport des solutions qu’ils commercialisent au business de leurs clients. »

—————————————————————————————————————————————–

Pour aller plus loin, le programme CMO de MARKESS dédié aux stratégies clients digitales, délivre en continu des données sur : les usages et les besoins en solutions des décideurs métiers et informatiques ; les approches par secteur et/ou taille d’entreprise ; les grandes tendances, opportunités et menaces ; l’environnement concurrentiel ; le poids du marché et son évolution à deux ans.

Quelques-unes des orientations clés de ce marché sont aussi détaillées dans notre e-Book :

Les innovations digitales au coeur de l’expérience client

Pour plus d’informations sur nos analyses et sur le contenu de nos programmes :
Contacter David Touitou – 01 56 77 17 77

—————————————————————————————————————————————–