Secteur public : avec ou sans directeur de la stratégie digitale ?

Les premières pierres de la transition numérique dans les organismes publics ont été posées à tous les étages. L’Etat adopte ainsi une nouvelle organisation des systèmes d’information (DINSIC), nomine de nouveaux profils (Chief Data Officer) et favorise les projets transversaux invitant tous les échelons et métiers de l’administration à contribuer. Quand les collectivités multiplient les fusions et les rapprochements engendrant des réflexions en faveur de plus de transversalité numérique.

Une véritable prise de conscience chez les acteurs publics

Les pièces du puzzle sont en train de bouger à tous les échelons mais qui en est l’instigateur ?

Dans ses dernières études dédiées au secteur public, les analystes de MARKESS notent que 31% des décideurs issus de ministères et agences de l’Etat ont déjà (ou prévoient) de nommer un directeur de la stratégie digitale. Contre 26% de décideurs issus de collectivités locales.

Si ce constat ne représente pas une majorité, il est néanmoins encourageant et révèle une véritable prise de conscience des acteurs publics.

©MARKESS - Quelle place pour les directeurs de la stratégie digitale dans les organismes publics ?

—————————————————————————————————————————————–

Pour aller plus loin le programme Secteur Public & Digital de MARKESS fait un zoom sur les ministères/agences de l’Etat et sur les collectivités locales, dévoilant ainsi les projets publics en cours et à venir liés à la gestion/exploitation des données mais aussi à l’optimisation de la gestion documentaire et des processus, à la relation usagers, au poste de travail, au cloud computing… Ainsi que les grandes tendances prévues sur ce marché d’ici à 2017 :

Ministères & agences : Perspectives 2017 pour un État numérique

Collectivités Numériques : Tendances & Perspectives 2017

Pour plus d’informations sur nos analyses et sur nos programmes :
Contacter David Touitou – 01 56 77 17 77

—————————————————————————————————————————————–