RGPD

En 2018, la sécurisation des flux de documents et des informations ainsi que la conformité aux évolutions du cadre légal et réglementaire restent des enjeux forts au sein des entreprises. Dans ce contexte, il est intéressant d’analyser la perception qu’ont les décideurs métiers et informatiques du nouveau règlement européen en matière de protection des données (ou RGPD) qui entrera en vigueur dès le 25 mai prochain.

L’impact du RGPD sur la gestion des processus documentaires

À travers les interviews réalisées fin 2017 par MARKESS auprès de décideurs métiers et informatiques, Hélène Mouiche, analyste senior expert en gestion des processus documentaires et métiers, constate que :

  • La quasi-totalité des répondants ont entendu parler du RGPD ; il faut cependant noter qu’un décideur sur cinq ne connaît pas suffisamment ce règlement, ses tenants et aboutissants pour se prononcer sur ses impacts en termes de gestion des processus documentaires associés à leur métier.
  • 52% sont certains que le RGPD aura des incidences sur la gestion des processus documentaires, et 21% pensent que des incidences seront probables. Seuls 5% estiment que cela sera sans impact.

Par ailleurs, les décideurs conscients qu’une adaptation de la gestion des processus documentaires sera probable (sinon impérative) mettent fortement en avant 3 conséquences du RGPD :

  • Le lancement d’un programme de sensibilisation en interne au niveau des directions métiers (71%).
  • La mise en place d’une gouvernance entre métiers et DSI (62%) afin d’identifier et localiser les données personnelles, les sécuriser, gérer les habilitations, s’assurer que les règles de rétention propres à chaque type de données sont conformes aux exigences légales et réglementaires, etc.
  • Une gestion des risques associés (60%), sachant que la non-conformité entrainera des pénalités financières conséquentes pour les organisations.

Quelques-unes des orientations clés de ce marché sont aussi détaillées dans notre e-Book : 6 actions pour accélérer la digitalisation des documents et processus métiers

Les conséquences du RGPD sur l’écosystème des prestataires

L’arrivée du RGDP induit aussi un travail plus étroit en interne avec les juristes ou la direction juridique pour 51% des décideurs et le choix de prestataires disposant de garanties en adéquation avec le RGPD pour 49%.

En effet, cette réglementation impacte également les prestataires impliqués dans le traitement des données personnelles pour le compte de leurs clients comme c’est notamment le cas dans le cadre de prestations de services de cloud computing.

Les prestataires doivent ainsi garantir la sécurité de leurs solutions et s’entourer de compétences adéquates à travers par exemple la création de poste tels que des Global Data Protection Officers, idéalement basés en France ou en UE pour les sociétés non européennes.

©MARKESS - L'impact du RGPD sur la gestion des processus documentaires

—————————————————————————————————————————————–

Quelques-unes des orientations clés de ce marché sont aussi détaillées dans notre e-Book :

6 actions pour accélérer la digitalisation des documents et processus métiers

Vous faites partie des abonnés du programme MARKESS FLOW ?
Accédez directement à cette étude sur notre Portail Client

Info : les données et visuels présentés dans cet e-Book sont issus du programme FLOW de MARKESS dédié à la digitalisation des documents et processus métiers. Accessible depuis notre Portail client, ce programme d’information délivre en continu des données sur : les usages et les besoins en solutions des décideurs métiers et informatiques ; les approches par secteur et/ou taille d’entreprise ; les grandes tendances, opportunités et menaces ; l’environnement concurrentiel ; le poids du marché et son évolution à 2 ans.

Pour plus d’informations sur nos analyses et sur le contenu de nos programmes :
Contactez David Touitou – 01 56 77 17 77

—————————————————————————————————————————————–