Stratégie cloud computing

Le secrétaire d’État au numérique, Mounir Mahjoubi,  a dévoilé les dernières orientations de la stratégie cloud de l’État lors des Rencontres du Cloud 2018, organisées par EuroCloud France et Prache Media Event.

Une stratégie à 3 niveaux selon la sensibilité des données

Cette stratégie se structure selon 3 niveaux en regard de la sensibilité des informations hébergées :

  • Un cloud totalement maîtrisé en interne, reposant sur des technologies OpenStack, pour gérer les données les plus sensibles et accessibles via un portail ministériel.
  • Un cloud privé chez des prestataires, dédié aux applications et données moins sensibles des organismes publics. La sécurité sera supervisée par l’ANSSI, l’agence nationale de sécurité des systèmes d’information.
  • Un cloud public externe pour les applications et données les moins sensibles. Il sera constitué à 100% par un catalogue  d’offres de cloud public de prestataires extérieurs, pour lesquelles des appels d’offres seront lancés dès septembre 2018, sans préférence nationale, seul comptera le respect des critères de l’État.

Ces annonces sont un véritable souffle pour les fournisseurs de solutions de cloud, souvent abordées avec la plus grande prudence face aux exigences du secteur public en matière de protection et de localisation des données. La clé pour dénouer cette situation réside bien dans la classification des données selon leur sensibilité et l’ajustement des niveaux de sécurité grâce à des profils de cloud mixtes. Les organismes publics, dont la demande en services de cloud croît un peu plus chaque année depuis 2 ans, vont-ils trouver dans cette stratégie promue par l’État, une ligne de conduite inspirant la confiance ?

Quelques-unes des orientations clés de ce marché sont aussi présentées dans notre synthèse d’étude : Ministères & agences de l’État : tendances clés des stratégies digitales

Une demande croissante des décideurs publics en solutions de cloud

Les décideurs d’administrations interrogés fin 2017 par MARKESS sur l’usage qu’ils comptent faire de solutions de cloud computing (SaaS, PaaS, IaaS) d’ici 2020, montrent que 59% des décideurs de ministères et agences et 73% des décideurs de collectivités y ont déjà recours ou le prévoient. Si le recours au modèle SaaS a toujours connu une avance importante, il faut noter une croissance plus soutenue de la demande en solutions IaaS depuis 2 ans. Les annonces de l’État arrivent donc à point nommé et répondent aux attentes suivantes, mentionnés par ces mêmes décideurs fin 2017 :

  • Promouvoir un cloud souverain mutualisé entre ministères et clarifier la notion de données sensibles.
  • Pallier à l’insuffisance de l’offre pour le secteur public et l’empêchement de travailler avec les meilleurs acteurs.
  • Insuffler plus de souplesse pour les start-up et favoriser ainsi des innovations rapides.

©MARKESS - La demande en solutions de cloud computing en croissance parmi les organismes publics en France d'ici 2020

Les offreurs du marché interrogés par MARKESS affichent également leur confiance dans le renforcement de la demande (59% d’entre eux la jugent en croissance d’ici 2020) et 76% d’entre eux affirment être déjà prêts pour répondre aux spécificités du secteur public français ou avancer en ce sens.

Ces constats portent à croire que le cloud au service du secteur public en France trouve sa voie, ce qui devrait accélérer la transition digitale de ce secteur, en conciliant confiance et souplesse, au bénéfice d’une meilleure diffusion des services numériques.

—————————————————————————————————————————————–

Quelques-unes des orientations clés de ce marché sont aussi présentées dans notre synthèse d’étude :

Ministères & agences de l’État :
tendances clés des stratégies digitales

Info : les données et visuels présentés dans cet extrait d’étude sont issus du programme Secteur Public & Digital de MARKESS. Accessible depuis notre Portail client, ce programme d’information délivre en continu des données sur les ministères et agences de l’État ainsi que sur les collectivités locales, dévoilant les projets publics en cours et à venir liés à la gestion/exploitation des données mais aussi à l’optimisation de la gestion documentaire et des processus, à la relation usagers, au poste de travail, au cloud computing…

Pour plus d’informations sur nos analyses et sur nos programmes :
Contacter David Touitou – 01 56 77 17 77

—————————————————————————————————————————————–