La digitalisation de notre société n’est pas un phénomène récent. Tendance de fond, elle est aujourd’hui et plus que jamais d’actualité, renforcée par un catalyseur que personne ne pouvait prévoir : la crise sanitaire. Subie par toutes les entreprises, elle a mis en exergue de fortes disparités de digitalisation selon la typologie des organisations (taille, secteur, …).

Selon Markess by Exaegis, la fonction RH en est l’exemple parfait. Alors qu’une partie seulement des organisations (grandes entreprises, ETI matures, startups principalement) avaient les outils nécessaires et la maturité digitale pour faire face aux enjeux de distanciations, une importante frange s’est retrouvée dans l’obligation de rapidement trouver des solutions sans réelle stratégie globale pour pallier les besoins de leur entreprise.

Cette seconde partie est principalement composée de TPE, PME et d’une partie des ETI, qui avaient sous-investi dans la digitalisation de leur fonction RH. En effet, 20 % des PME et ETI considèrent que leur fonction RH n’est pas du tout digitalisée, alors que pour les entreprises de 1 000 employés et plus, ce taux se rapproche de 5 %.

Tous les segments du Digital RH ont été touchés :

  • le recrutement,
  • la gestion administrative (paie, gestion des temps, administration du personnel, …),
  • la gestion des talents (formation, gestion des effectifs, …).

Les ETI et PME ont donc dû investir de façon massive pour réussir à assurer le fonctionnement normal des fonctions prioritaires et rattraper le retard qu’elles avaient face aux organisations les mieux outillés en solutions digitales.

D’ailleurs, pour 60 % de ces PME et ETI, la digitalisation des processus RH n’était pas une priorité avant le Covid.

Ce chiffre chute à 6 % pour les grandes entreprises, qui voient cette digitalisation aussi bien un moyen de gagner en efficacité qu’un levier d’engagement des collaborateurs.

Sans aucun doute, avec cette prise de conscience d’un sous-investissement en solutions RH, la construction d’une stratégie de digitalisation de la fonction RH deviendra une priorité dans les années à venir.

Comme les grandes entreprises, les deux motivations principales seront :

  • la recherche d’efficacité des processus RH (y compris entre eux),
  • les réponses aux attentes des collaborateurs qui ont évolué avec la crise.

Dans son étude sur les tendances du marché des solutions digitales RH Markess by Exaegis analyse :

  • L’importance de l’automatisation de la fonction RH
  • L’importance croissance des nouvelles technologies
  • La montée en puissance du SaaS
  • La montée en puissance du digital dans la gestion des talents


Vous souhaitez en savoir plus ?

Les analyses associées au programme “Ressources Humaines & Stratégies Digitales” s’appuient sur plusieurs centaines d’interviews annuelles de décideurs, ainsi que de prestataires. Elles permettent, avec les données de marché, de comprendre l’état de l’art du marché et d’anticiper les grandes tendances à court terme (moins de 2 ans). L’étude sur les tendances RH à fin 2020 fait partie de ce programme, dédié aux stratégies digitales RH.

———————————

Markess by Exaegis est un cabinet d’analystes spécialisé sur les marchés français du numérique. A partir de ses programmes de Recherche, le cabinet accompagne les Directions Métiers dans leur compréhension et évaluation de partenaires numériques, et les Éditeurs de Logiciels et ESN dans leur stratégie de développement.

 

Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter !
Juliette Courty-Garnier – 02 47 87 10 09